Sic transit gloria mundi

Le blog de Keyvan Nilforoushan

Investissement dans Gruau

Nos fonds viennent d’investir au sein du groupe Gruau, leader européen de la transformation de véhicules utilitaires légers.

La société est décrite plus en détail sur notre page "portefeuille", mais nous tenons ici à décrire plus particulièrement le raisonnement qui nous a conduit à investir dans l’industrie aujourd’hui.


Investir dans l’industrie ?

Il est de bon ton de penser qu’une grande partie de l’industrie va se retrouver supplantée par de la production à bas coût issue de pays en voie de développement. Dans un éditorial du New York Times, qui a donné lieu à un livre, et un article dans Wired, Tom Friedman va plus loin en citant une phrase de Bill Gates,

Il y a 20 ans, auriez-vous préféré être un étudiant moyen aux Etats Unis, ou un génie à Shangaï ? Et aujourd’hui ?

 

De plus en plus d’acteurs, de l’industrie et des services, font maintenant appel – de manière tout à fait transparente – à des opérateurs exerçant dans des pays où la main d’œuvre a un coût de revient plus bas. Suivant le mouvement qu’a connu l’industrie il y a quelques années, les services migrent de plus en plus à l’étranger pour chercher de meilleurs avantages comparatifs.

Entreprendre en France : la prime à la qualité 
Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il soit devenu impossible d’entreprendre en France. Au contraire, cette ouverture à la concurrence internationale a mené à une véritable prime à la qualité, permettant à certaines entreprises françaises et européennes de se distinguer par des critères autres que le simple coût. Elles peuvent ainsi se concentrer sur les activités où elles sont véritablement créatrices de valeur. Ce sont ces entreprises que nous recherchons activement, et sur lesquelles nous concentrons nos efforts d’investissement.

Par ailleurs, certaines activités restent, par nature, impossibles à délocaliser. Par exemple, dans l’industrie automobile, même si beaucoup de pièces composant les automobiles sont usinées dans les Pays du Sud, la grande majorité des automobiles sont assemblées et produites près du lieu de vente. Un véhicule passe en effet déjà presque autant de temps en transport, entre l’usine et la concession, qu’en production dans l’usine. Ce critère fait que ce n’est pas de sitôt que les constructeurs s’affranchiront d’usines en Europe et de partenaires locaux.

Rester à contre-courant

Nous vous avons déjà fait part de notre volonté de nous affranchir, dans notre activité d’investissement, de l’effet des modes – notre volonté d’agir résolument à contre courant. L’implication, ce n’est pas seulement de fuir les secteurs qui sont indûment sur-évalués et les effets de bulle ; c’est aussi de rechercher activement les métiers sont indûment sous-évalués, parce que la pensée dominante leur attribue des risques qui n’existent pas.

C’est le cas d’une partie de l’industrie Française, et c’est ce qui fait que nous sommes confiants dans notre investissement dans Gruau.

Advertisements

Single Post Navigation

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: