Sic transit gloria mundi

Le blog de Keyvan Nilforoushan

Archive for the month “January, 2006”

Faire connaître AT&T ?

Une nouvelle dont j’ai du mal à faire sens : AT&T, qui est probablement une des entreprises au monde dont la marque est la plus connue, a décidé de dépenser près d’1 milliard de dollars pour relancer cette marque.

Tom Evslin, un ancien d’AT&T, en fait une analyse sur son très bon blog Fractals of Change : Relaunching the AT&T Brand.

Il semblerait que le point principal de la campagne soit le changement de logo (qui reste quasiment identique à l’ancien), et le changement de nom : AT&T devient at&t.

Pour reprendre le mot de Brad Feld :

1 milliard de dollards pour ça ? […] Je peux imaginer environ 1 milliard de meilleurs moyens d’utiliser cet argent. [Traduction Aurel NextStage]

Plus précisément, AT&T fait partie de ces quelques telcos historiques qui ont la capacité de mobiliser un trésor de guerre suffisant pour s’adapter à toutes les pressions auxquelles leur métier fait face. Leur marque est d’ailleurs un des éléments significatifs de ce trésor de guerre.

Parmi ces telcos, certains arriveront à se positionner en capitalisant sur leurs ressources, et d’autres deviendront “hors-sujet” malgré elles.

Advertisements

Levée de fonds en Open-Source ?

J’avais déjà parlé en Avril dernier (LBO en Open-Source) d’une reprise de société pour laquelle le porteur de projet décrivait au jour le jour le processus sur son blog.

Je viens de découvrir une initiative similaire de la part d’une start-up en cours de levée de fonds : Boozter. Et le blog contient beaucoup de détails sur les partenaires rencontrés, leurs processus de décision, les prospects,… Encore donc une ressource intéressante pour des entrepreneurs qui envisagent de se lancer dans une levée de fonds et cherchent des détails sur les étapes du processus.

Nous leur souhaitons donc beaucoup de réussite dans leur projet.

La Bourse et la Presse

Une autre citation de The Stalwart (The End of an Era), qui reprend PaidContent.org, sur la décision prise par le Chicago Tribune d’arrêter de reprendre dans son édition papier la traditionnelle publication des cours de bourse :

AME for Business Jim Kirk explained the move in a readers note: […] with newsprint costs continuing to escalate, we must find better ways to allocate our resources. The cost savings associated with the changes will enable us to bring you a more complete financial news report.

Encore un example montrant le besoin grandissant, pour la presse traditionnelle payante, de s’éloigner de la simple reprise de contenus syndiqués (qu’Internet fait très bien) pour se concentrer sur le contenu à plus forte valeur ajoutée.

A quand la même politique dans Les Echos et La Tribune ?

Grands groupes et croissance

Une citation reprise dans une note de The Stalwart (que je recommande fortement) :



A study by Corporate Strategy Board found that of all Fortune 50 companies from 1954 to 1995, only 5% … were able to sustain a growth rate above GDP, and over half of these have stalled since the study. Once stalled, no U.S. company larger than $15 billion has been able to restart sustained double digit internal growth

Une donnée supplémentaire reliant l’innovation, la croissance, et les PME.

Post Navigation

%d bloggers like this: