Sic transit gloria mundi

Le blog de Keyvan Nilforoushan

Peu importe l’origine de la nourriture…

Yakuza | 090.365

Image by Stephan Geyer via Flickr

Parmi toute la couverture de la situation japonaise, cet article attire l’attention : les yakuza se sont largement mobilisés pour envoyer des camions de nourriture et de fournitures dans les zones sinistrées.

Simple charité ? Poursuite d’un agenda caché ? Peu importe : comme le remarque bien l’article, “when it’s life or death, you don’t care where your food comes from.”  Appliquons le Rasoir d’Ockham en leur accordant ici une présomption de bonne foi.

Ce qui est intéressant est surtout leur capacité à le faire :  pourquoi les organisations clandestines se montrent si souvent mieux organisées que les autorités ?

J’ai rencontré l’année dernière un consultant dont la mission était d’aider un logisticien à s’organiser “au moins aussi bien que ses syndicats.” Ce logisticien était en effet confronté à un problème assez génant : une grève ou une contestation dans un de ses entrepôt se propageait instantanément aux autres, avant que les dirigeants des autres entrepôts ne soient informés de la situation et de la position à tenir.

Pourquoi, si souvent, les réseaux informels fonctionnent tellement mieux ?

 

Enhanced by Zemanta
Advertisements

Single Post Navigation

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: